Maman: le job le plus difficile de ma vie.

Devenir maman est la chose la plus incroyable qui me soit arrivée dans la vie. Je voulais des enfants et j’en ai eu. Je me considère comme chanceuse. Pourtant devenir maman est le job le plus difficile et le plus ingrat qui me soit donné de vivre au quotidien tout comme c’est le rôle le plus merveilleux et incroyable.

Je ne crois pas avoir expérimenté de rôle ou de job qui apporte tout et son contraire en même temps. Je ne connais aucun job ou aucune interaction qui puisse m’apporter presque en même temps autant de bonheur et de tristesse à la fois. Quand je parle de bonheur, je pense à la joie la plus pure et la plus intense que je n’avais jamais connue avant de devenir maman. Et quand je parle de tristesse, je pense à la frustration, à la culpabilité, à la fatigue à la colère aussi.

Personne ne m’avait prévenue?

Si je dois être vraiment honnête, je devrai plutôt dire: avant d’être maman, je ne pouvais pas comprendre et je n’entendais pas ce que l’on pouvait me dire sur la maternité. Je pensais que je ferai mieux que mes parents ou mes copines. Avec moi ça ne se passerait jamais comme ça. Je crois même que parfois chez moi c’est pire que ce que j’ai pu voir. Et aujourd’hui encore quand je suis avec des amies qui ne sont pas encore maman ou en passe de le devenir, je vois qu’elle pense exactement la même chose que moi avant. Je ne les juge pas, je m’en amuse plutôt et je comprends.

En fait tant qu’on ne l’expérimente pas, c’est difficile de comprendre vraiment la difficulté d’être maman.

Or c’est quoi la difficulté d’être maman?

La plus grande difficulté réside dans l’écart qu’il y a entre ce que nous imaginons être une mère parfaite et la réalité de ce que nous vivons.
En effet nous avons toutes en tête l’image de ce que devrait être une mère parfaite. Cette image est unique à chacune d’entre nous. C’est un rôle imaginaire que nous façonnons depuis enfant, qui dépend de notre vécu et de notre caractère. Or nous ne pouvons jamais atteindre cet idéal, puisque c’est un rôle imaginaire et fantasmé. D’ailleurs, c’est à ce rôle que s’oppose la réalité de ce que nous vivons, qui n’est pas toujours reluisant.

 

En tant que coach, j’ai décidé d’apporter aux mamans les mêmes outils et bien d’autres encore que j’apporte à mes clients en entreprise sur les questions de la confiance en soi et du leadership. Car finalement si il y a bien un rôle qui contient tout ce que le leadership a de mieux, c’est le rôle de maman.

 

crédit photo: dakota corbin sur unsplash