Comment survivre aux crises de nos enfants?

En tant que maman, nous connaissons toutes ce moment où notre enfant part en crise. C’est encore mieux quand ça se passe dans la rue. Il se roule par terre, hurle, tape, et vous dit des choses horribles. Mes enfants me faisaient des crises horribles dans la rue et à la maison. J’ai mis 6 ans à comprendre comment les gérer. Je vous donne quelques astuces!

Crise enfant: mon anecdote

Un jour en sortant de l’école, ma fille a fait une crise comme jamais. L’école est 100 mètres de la maison. On a mis 40 min pour rentrer. Je ne me rappelle plus la raison. Elle se roulait par terre, m’insultait, hurlait. Je m’en rappelle comme si c’était hier. J’ai tout essayé pour la calmer.

Je me rappelle d’un monsieur d’un soixantaine d’année qui est venu me voir en me tapotant l’épaule. Il m’a dit:  » ça va aller madame! ma fille faisait ça aussi et regardez j’ai survécu. Ça va passer ». Je le remercie d’ailleurs car ce monsieur a changé ma vie.

D’abord il m’ a apporté du réconfort dans un moment où je me sentais être la pire mère du monde. Ensuite il a arrêté ce mécanisme de jugement que j’étais en train de m’imposer. Enfin il m’a calmée, m’ a fait sourire et m’a fait surtout détourner l’attention que je portais à ma fille. On s’est mis à discuter rapidement. Je ne regardais plus ma fille. Je n’étais plus dans sa crise. Et du coup qu’est ce qui s’est passé? Elle s’est calmé d’elle-même!

Crise enfant: qu’est ce qui se passe en vous?

Souvent vous vous sentez impuissante. Vous essayez tout. Rien ne marche. Vous passez par toutes les couleurs et tous les tons. Différentes émotions vous envahissent. Vous vous énervez, vous essayez de le calmer, vous le menacez, vous essayez de dialoguer.

Ces crises sont difficilement supportables. Elles vous mettent dans un état de nerfs et de fatigue épouvantable. Vous avez juste envie que ça passe. Vous avez honte si c’est dans la rue et parfois même vous vous blindez en mode « le premier qui me dit un truc, je lui hurle dessus ».

Crise enfant: comment mieux les vivre?

1- Détacher vous émotionnellement de cette crise

En fait votre enfant part en crise pour plein de raisons. C’est sa crise par la votre. C’est son moment. Il a le droit et il en a besoin. En étant détachée, vous laissez l’espace nécessaire à votre enfant pour qu’il exprime ses émotions. Ne partez pas avec lui dans sa colère et sa frustration. Ce sont ses émotions et pas les vôtres. Tenez le cap.

2- Accepter les crises

Parfois on craint tellement les crises que l’on n’ose plus dire non. Continuer ce que vous avez initié. Si vous dîtes non, vous avez raison. C’est vous l’adulte. Vous savez ce qui est bon pour votre enfant. Le cerveau de votre enfant n’est pas en mesure de gérer toutes émotions, comme il n’est pas en mesure de prendre du recul encore (cela arrive à partir de 7 ans pas avant).

3 – Rester dans votre posture de maman

Face à la crise de votre enfant, la bonne posture est de rester une maman aimante dans l’éducation et l’accompagnement. Soyez à côté de lui dans sa crise et pas avec lui.

4- La crise passe

En fait toutes les crises finissent par passer à un moment. Quand votre enfant est en crise il ne vous entend pas réellement. Plus vous allez vous sentir mal, plus vous allez crier ou être énervée, plus vous allez alimenter sa crise.

5- Arrêter de se juger ou de la juger

Da manière générale c’est ça qui se joue. Nous retournons dans notre schéma maman parfaite/enfant parfait. En effet on se dit que si nous étions une maman parfaite, nous serions capables de gérer notre enfant. Nous avons peur du jugement des gens dans la rue. Nous nous sentons juger par ceux qui nous accompagnent. Cette peur du jugement nous fait ressentir des émotions négatives comme de la tristesse ou de la frustration. Or nous n’en avons pas besoin

 

Pour conclure, je souhaite vous dire que le plus important, c’est d’apprendre à ce que ces crises soient plus vivables pour vous. Plus vous allez y apporter de l’attention, plus vous le vivrez mal. Avec ses astuces, je sais que les crises seront plus faciles à vivre.

Pour vous faire accompagner, contactez moi

Rejoignez ma communauté avec des astuces quotidiennes pour se sentir mieux, il vous suffit de cliquer